Soupe de potiron

Sam travaille dur dans le fa’a’apu et les récoltes sont généreuses.

Il faut redoubler d’imagination, car après avoir largement donné de nos potirons, il nous en reste encore beaucoup. Alors, je les ai déclinés de toutes les manières : potiron nature avec une noisette de beurre, sauté de poulet au potiron, confiture de potiron et citron, boeuf au gingembre et potiron, soupe…….

Soupe au potiron

Pour préparer ma soupe, j’ai juste ajouté du sel et 1 oignon pour 1 gros potiron comme celui de la photo. Au moment de déguster ce potage, on y ajoute de la coriandre fraîche hachée finement et un peu de piment.

Pour le reste, pas de gaspillage, une partie a été congelée pour la réalisation de notre célèbre dessert polynésien, le po’e. L’autre partie, je l’ai transformée et stérilisée en potage. Cette qualité de potiron est particulièrement délicieuse. Il m’est arrivé d’en cuisiner qui étaient farineux. Pas ceux-là. Ils sont goûteux, légèrement sucré et BIO!

Pas facile de trouver un stérilisateur à Tahiti. Heureusement Héloïse, notre nièce, webmaster, community manager s’est chargée d’en trouver un dans la région parisienne et de nous le faire passer par nos amis Elena et Jean-Jacques. Elle n’avait pas oublié les bocaux, mais nous en récupérons de droite et de gauche, notamment grâce à la page FB « Je donne qui veut ». On conserve les bocaux à l’abri de la lumière.

Merci à cette grande chaîne de solidarité.

Cet article est également disponible en : Anglais

Les commentaires sont fermés