Quelques mots sur Moorea

Quelques mots sur mon île, avant votre arrivée. Pour des informations générales, je vous recommande ce lien vers le site officiel de Tahiti Tourisme

http://www.tahiti-tourisme.pf/guide-des-iles/les-iles-principales/moorea-ile-intemporelle/

 

Baie de Cook et baie d'Opunohu

Baie de Cook et baie d’Opunohu

Moorea y est décrite comme intemporelle, et ce n’est pas faux. Le dépaysement est total en arrivant de Papeete. On n’imagine pas qu’une île aussi proche de la capitale ait gardé son côté sauvage. Elle est verdoyante, luxuriante, coiffée de cascades lorsqu’il pleut souvent. Le lagon n’a rien à envier à celui de Bora Bora, nous y avons les mêmes déclinaisons de couleurs, allant du bleu turquoise au bleu profond. Chez nous, pas d’immeubles, pas d’embouteillages, juste un peu plus de voitures aux horaires des bateaux. On y roule au rythme des tropiques, sauf lorsque pour les vacances nous avons les conducteurs de Tahiti.

En cette fin d’année 2014 où j’écris, l’état de la route est variable : d’excellent pour les parties rénovées, épouvantables pour celles qui ne l’ont pas été. C’est bon à savoir, car ça rend la conduite des scooters, dangereuse.

L’eau n’est pas potable partout, et malheureusement, pendant les épisodes de fortes pluies, certains d’entre nous ont de l’eau « chocolat » au robinet.

Il y a quelques visites incontournables, comme l’usine de jus de fruits, le lycée agricole où vous pourrez goûter les confitures ou y déguster d’excellents jus de fruits frais ou sorbets. Le lycée se trouve sur la route qui mène au site archéologique de la vallée d’Opunohu ainsi qu’au belvédère où vous avez une vue imprenable sur les deux baies.
Pour cette balade, je vous recommande fortement de vous munir de répulsif pour les moustiques qui y sont nombreux et voraces.

Cet article est également disponible en : Anglais

Les commentaires sont fermés